cadre   - Nous sommes le Jeudi 14 Décembre 2017 et il est 09:12
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Gard 30 - Languedoc Roussillon -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Ressources
  Services
  Insertion et Travail
  Groupe de parole
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 30
  unafam du gard : guide des services de soins et d'aides à la vie sociale
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
café rencontre saint yrieix
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d
    Glossaire: rechercher la signification d'une abréviation...

Total des abréviations et significations enregistrées sur ce site : 1546
Lettre sélectionnée : L

LAP    LC    LCE    LCR    LDH    LEEM    LF    LFSS    LICETS    LIN    LISP    LMD    LNCC    LP    LPC    LPP    LPPR    LPSP    LRAR    LS    LSF    LSR    LVA   




LPC: Langage Parlé Complété

Dernière mise à jour 2 septembre 2006
Résumé Organisation
Adresse Internet http://membres.lycos.fr/alpc/">http://membres.lycos.fr/alpc

Détail

Langage Parlé Complété

LPC

 

Qu'est-ce que c'est ?

C'est un codage : la main près du visage complète, syllabe par syllabe, tout ce que vous dites. Chaque syllabe se code en mettant la main à la position correspondante à la voyelle, les doigts réalisants la clef de la consonne (voir dessin).


Quelle efficacité ?

La lecture labiale et la prothèse auditive procurent une perception très imprécise qui ne permet pas l'acquisition du langage.

Le LPC complète parfaitement la lecture labiale. Cela donne une perception visuelle précise de la parole. L'enfant sourd s'approprie petit à petit le langage (visuellement) selon le même processus que l'enfant entendant (auditivement).

Que peut-il apporter d'autre ?

Le LPC facilite la compréhension du langage, l'apprentissage du vocabulaire et de la syntaxe. Il aide l'enfant à contrôler son articulation. Il permet une acquisition naturelle de l'expression orale et il aide aussi à l'apprentissage de la lecture.

Est-ce difficile à apprendre ?

Non, l'apprentissage du code est simple. On dispose de cassettes audio et vidéo, de stages... et, comme tout apprentissage, cela demande quelques efforts : un week-end pour connaître les clef, et 3 à 6 mois de pratique journalière pour coder à la vitesse de la parole normale.

Est-ce comme la langue des signes ?

Non, les mouvements codés de la main n'ont de sens qu'associés à la parole ; ils indiquent la prononciation des mots.

Comment un enfant va-t-il l'apprendre ?

Le codage ne s'enseigne pas au tout jeune enfant. C'est en le pratiquant systématiquement devant lui tout en lui parlant qu'il apprend progressivement à reconnaître les mots et à décoder visuellement leur prononciation.

Il n'y a pas d'âge limite pour commencer et le LPC peut aussi bien être utilisé avec un enfant de quelque mois (pour coder ses babillages) qu'avec un enfant plus âgé.

L'enfant LPC parlera-t-il ?

Le LPC permet de percevoir les mots, la parole, mais c'est l'orthophoniste qui lui apprendra à les prononcer. Ensuite, lecture labiale + code (le LPC) représentent la prononciation, ce qui est une aide considérable.

L'enfant LPC est donc dépendant du code !

Oui, petit, pour acquérir la langue. Plus tard, il saura utiliser ses restes auditifs et la lecture labiale pour comprendre ses interlocuteurs :

  • parce qu'il a appris à lire sur les lèvres sans deviner, en reconnaissant à mesure chaque syllabe puis, globalement, chaque mot. C'est comme lire de l'écriture ;
  • parce qu'ainsi, il a acquis la syntaxe de la langue dont il aperçu tous les petits mots (articles, négations, etc.), les déclinaisons des verbes, l'ordonnance de la phrase, etc.
    Connaissant la langue, il peut alors deviner ce que la lecture labiale et sa prothèse auditive lui apportent avec imprécision (comme nous lisons une écriture déformée). N.B. Le Français signé, où les mots parlés sont associés à des signes, sans contenu phonologique, ne permet pas d'acquérir une bonne compétence en lecture labiale. Encore moins si l'enfant est enseigné en langue des signes où la parole - en principe - n'est pas utilisée. /

    Que peut on attendre de l'utilisation du LPC?

    Les résultats obtenus par les premiers enfants LPC en France confirment les recherches expérimentales (excellent taux d'intelligibilité sur des syllabes sans signification, mode d'acquisition grammaticale et syntaxique de la langue identique à celui des enfants entendants du même âge, ...). En effet, les premiers enfants LPC, après avoir été reçus au baccalauréat, sont à présent en université ou IUT.


    Renseignements et documentation :
    A.L.P.C,
    21-23 rue des 4 Frères Peignot
    75015 PARIS
    Tél : 01 45 79 14 04 Fax : 01 45 78 96 14

     

  •  

     

     


    Imprimer cette page Imprimer cette page


    Imprimer et/ou voir toute la liste des abréviations et leurs significations Imprimer la liste des abréviation

    bloc_b_g bloc_b_d
     
    Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Gard 30 - Région Languedoc Roussillon
    Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales